Mandala

Le mandala, appelé aussi « dessin centré » signifie « cercle sacré ». Il peut être pratiqué par tout le monde, même par ceux qui disent qu’ils « ne savent pas dessiner » ou « qu’ils dessinent très mal ».
Il invite à aller vers le centre de soi-même, vers ce point que Jung appelle le Soi.
« Le mandala est un pont entre la psychologie et la spiritualité, dans une expérience qui mobilise le corps » écrit Elisabeth Leblanc dans Le Mandala, Miroir de Soi .
Dessiner ou mettre en couleurs un mandala, c’est s’engager sur un chemin intérieur.

En accompagnement individuel, le mandala peut être utilisé pour explorer une question précise dans un cadre professionnel ou pour sa vie personnelle. Lorsqu’on a une décision à prendre ou pour faire un bilan. Dans tous les cas, la question est clairement formulée de façon à constituer la matrice du mandala à mettre en couleurs, avec soin.
J’aide la personne accompagnée à construire son mandala ; elle se l’approprie afin qu’il devienne le « miroir de sa réalité présente ». Je l’écoute et l’accueille avec respect, sécurité, la plus rassurante possible. La relaxation fait partie intégrante du travail avec le mandala.

 

Laisser un commentaire

J’ai réalisé ces poissons sur plexiglass selon une technique de peinture sur verre.
Les photos de paysage ont été prises à Saint-Jorioz, lors de mes voyages ou encore par Denis Vidalie.
Les mandalas sont soit des formes naturelles, soit des dessins que j’ai crées ou des kholams peints au sol par des femmes de l’Inde du Sud.

Sylvie LOBROT © 2017 tous droits réservés. Réalisation du site Saad Haouari .